> Interview fromage et féminisme : Sophie-Laurence

jeudi 5 novembre 2015

Interview fromage et féminisme : Sophie-Laurence


Parce que le fromage c’est la vie.

Parce que les féministes ont de l’humour.

Parce que militantisme et fromage ne sont pas incompatibles.

Parce qu’il n’y a pas un féminisme mais des féministes.


J’ai crée cette série d’interviews décalées « Fromage et féminisme » #FF.

Aujourd’hui c’est Sophie-Laurence qui répond à mes questions.

Bonjour Sophie-Laurence, peux-tu te présenter en quelques mots : es-tu plutôt coulante comme un brie de Melun ou forte comme un Munster ?

Munster, mais aussi carrée qu’un Maroilles !

D’après toi, le féminisme on en fait tout un fromage ?

Oui, et il y a en au moins autant de versions que de fromages dans le monde ! Androuet en recense 1407 !
Ceci dit, le fromage c’est bon et il faut continuer à en faire un fromage

La dernière actualité (pub sexiste, bad buzz, déclaration de people…) qui sent le roquefort ?

C’est pas la dernière actualité, mais la réaction sur la robe bleue et blanche de Duflot à l’AN ! On ne commente jamais les fringues des hommes politiques et du coup les femmes se sentent obligées de s’habiller en « femmes sérieuses » !

Et aussi cette une de Voici (ok, je ne devrais pas aller chez le coiffeur !)


Que j’avais twitté : Donc une femme n’est que son mec ?!?

Et puis celle-là :


 Comment couper le fromage de façon féministe (et donc égalitaire) ?

En pointe ! pour que le moelleux et la croute soient également répartis !

Ton plateau de fromage idéal ? Avec qui aimerais-tu le partager ?

Un double crème, une pâte fermentée jaune, une pâte cuite suisse, un bleu de vache, un brebis, voilà ce qu’il faut pour ne pas me rendre chèvre !
A partager avec MonsieurMari qui n’a d’inimitié que pour les c… des deux sexes (et les anglais !)

Le one pot pasta a crée la polémique : et toi, c’est quoi ta recette de la honte avec du fromage ?

Ça :



Et le fromage parfumé au chocolat qu’on trouve aux US !

Comme moi, tu fais partie de la team #vieilletwitta : qu’est ce qui te fait sentir parfois comme une vieille croûte, sur Twitter ou ailleurs ?

Les idées, c’est comme le fromage : elles doivent mûrir pour être servies à point. Le mûrissement demande du temps et de l’attention. Aujourd’hui je trouve que les idées sortent trop souvent dès qu’elles viennent ….

Es-tu favorable à une AOC pour le féminisme ?

Au principe de l’AOC avec plein d’AOC !
Moi, je serai d’ailleurs tendance Association Objective de Compétences

Si on devait remplacer « Belle des champs » par une femme que tu admires, qui serait-elle ?

La vache qui rit ?


Merci à Sophie-Laurence pour cette interview!

Tu es féministe, tu aimes le fromage et tu souhaites être interviewée ? (tu as le droit de répondre même si tu le détestes, le fromage, pas le féminisme). Ecris-moi un petit mail à sophiegourion(at)hotmail.fr et je t’enverrai les questions !