> Qui suis-je?

Qui suis-je?


Qui suis-je ?
Sophie Gourion, rédactrice web/journaliste web, je suis pigiste pour de nombreux sites internet d’information (Slate, Rue89, L’Express Styles, Auféminin.com…). Je travaille également en freelance avec des marques et leur fournis des contenus très diversifiés (newsletter, brochures, sites internet, billets de blog).
J’ai 40 ans et suis maman de 2 enfants.

Pourquoi ce blog ?
Au départ pour sortir de l’isolement du travailleur freelance. Puis au fil du temps mon blog s’est spécialisé : on y trouve désormais moins de billets personnels et plus d’analyse de publicités sexistes, de recensement de produits genrés ainsi que des mises en avant de femmes entrepreneuses. Je propose également régulièrement des jeux d’écriture.
Mon but : véhiculer une vision d’un féminisme ouvert, moderne, pour essayer de lutter à mon petit niveau contre les préjugés à l’emporte-pièces. Quand j’entends Carla Bruni dire que l’on n’a pas besoin des féministes, je bondis! Au contraire, on n’a jamais eu autant besoin d’elles: c’est d’ailleurs ce que j’essaye de démontrer au quotidien sur mon blog à travers des décryptages de publicités ou des exemples positifs de réussite au féminin. J’espère apporter à mes lecteurs des lunettes « féministes » qui permettent de décrypter le monde qui les entoure différemment.
Rien ne me fait plus plaisir que de lire « c’est la première fois que je lis un billet féministe et j’ai adoré ça » ou de découvrir qu’il y a autant d’hommes que de femmes parmi les lecteurs.

Pour me contacter : sophiegourion(at)hotmail.fr

N’hésitez pas à me contacter si vous avez des besoins en rédactionnel ou si vous cherchez une intervenante pour parler des problématiques de gender marketing ou de stéréotypes. J’accepte les partenariats sur le blog dès lors qu’ils sont en rapport avec ma thématique (écriture, sexisme, jouets et genre…).

2 commentaires:

  1. On n'avait surtout pas besoin de Carla Bruni & de ses inepties. ^^
    Je viens de découvrir votre blog, je le trouve très intéressant & je tenais à vous en remercier.
    Le mot "féministe" est un gros mot de la langue française et ce, depuis des générations, mais les féministes tiennent bon, quoique je mettrais un petit bémol aux femen que j'ai un peu de mal à comprendre. L'hystérie n'a jamais rien résolu. LoL.
    Je vous souhaite une très bonne continuation.
    Bien cordialement,
    Cyrielle

    RépondreSupprimer
  2. Je suis comme Cyrielle, j'ai regardé le documentaire "les femen" (dvd) et autant je suis d'accord avec la plupart de leurs combats, autant je ne suis pas d'accord sur la forme( Seins nus, scier des croix à la tronçonneuse même si je comprends ce qu'elles veulent dire : que la religion a été inventée par des hommes pour avoir l'emprise sur la femme). Je leur ai donné un petit don et si je gagnais au loto, je leur donnerais plus, car je les admire pour leur courage (dans le documentaire, elles se font tabasser, risque leur vie) mais je n'aime pas la forme et je pense qu'elles ont un gros problème de communication, on les voit parfois débarquer comme des hystériques sans expliquer pourquoi elles font ça, c'est dommage, car quel courage et leurs combats sont souvent justes. Par exemple, dans le documentaire, elles se battent pour une fille qui a été brûlée vive après avoir été violée par plusieurs hommes qui n'ont rien pris, pas de prison, car fils de hauts fonctionnaires ! (sauf erreur de ma part, j'ai vu le documentaire il y a longtemps). Et en même temps, je les soutiens et les admire car la cause est juste et nous les femmes, on se sent toutes petites quand on voit leur courage (il y a un homme aussi!). Elise

    RépondreSupprimer