> Interview fromage et féminisme : Marie

mercredi 11 novembre 2015

Interview fromage et féminisme : Marie



Parce que le fromage c’est la vie.
Parce que les féministes ont de l’humour.
Parce que militantisme et fromage ne sont pas incompatibles.
Parce qu’il n’y a pas un féminisme mais des féministes.

J’ai crée cette série d’interviews décalées « Fromage et féminisme » #FF.

Aujourd’hui c’est Marie alias Beatrix_Mira qui répond à mes questions.

Bonjour, peux-tu te présenter en quelques mots : es-tu plutôt coulante comme un brie de Melun ou forte comme un Munster ?

Marie, 29 ans, petit fromage de chèvre, un chabichou tiens ; j'ai été douce pendant longtemps, et plus je vieillis plus je durcis et plus je me corse.

D’après toi, le féminisme on en fait tout un fromage ?

Pas assez. Plus de fromage partout tout le temps. Plus de féminisme partout tout le temps.  Même combat

La dernière actualité (pub sexiste, bad buzz, déclaration de people…) qui sent le roquefort ?

C'est méchant pour le roquefort. Il pue mais il est bon au fond. Les conneries sexistes,  ça pue, c'est moche et ça fait vomir. Y en a tellement chaque jour... Les manuels scolaires, parce que c'est l'école, qui devrait apprendre aux enfants l'égalité et le respect de chacun qui véhicule des idées sexistes.

Comment couper le fromage de façon féministe (et donc égalitaire) ?

En laissant plusieurs fromages sur la table. Parce que si on aime toutes le fromage, on l'aime différemment parfois, et c'est ensemble avec toutes nos nuances qu'on arrivera à quelque chose.

Ton plateau de fromage idéal ? Avec qui aimerais-tu le partager ?

Un plateau ne suffirait pas! Du Saint Nectaire bien coulant, du Cantal très  vieux avec une méga croûte, un petit fromage de chèvre de Haute Loire qui s'appelle le Doux Chêne, un Bleu de Laqueuille bien crémeux, un Comté longuement affiné... mais une fois lancée je ne m'arrête plus je pourrais toujours en rajouter! A partager avec l'amoureux,  les copains et beaucoup de bon vin!

Le one pot pasta a crée la polémique : et toi, c’est quoi ta recette de la honte avec du fromage ?

Quand je n'ai pas le temps à midi et que je prends juste le premier fromage qui me tombe sous la main, un morceau de pain et que je mets tout ça au micro-onde pendant 20 sec.

Pour toi le féminisme c’est plutôt à -0% de matière grasse comme le Bridelight ou à plus de 35% comme le Brillat Savarin?

Plus c'est gras plus c'est bon ! Le féminisme light ça n'existe pas !

Es-tu favorable à une AOC pour le féminisme ? 

Non, parce qu'après il faut rentrer dans le moule pour garder l'AOC. Et moi j'aime pas les moules.

Si on devait remplacer « Belle des champs » par une femme que tu admires, qui serait-elle ?

Alexandra David Néel. Fromage au lait de yack, je pense

  
Merci à Marie pour cette interview!

Tu es féministe, tu aimes le fromage et tu souhaites être interviewée ? (tu as le droit de répondre même si tu le détestes, le fromage, pas le féminisme). Ecris-moi un petit mail à sophiegourion(at)hotmail.fr et je t’enverrai les questions !