jeudi 20 septembre 2012

Ces produits genrés qui entretiennent le mythe de la bêtise féminine



On le sait, les femmes se détournent de plus en plus des postes d’ingénieur, notamment dans le Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication (Stic): elles ne représentent ainsi que seulement 17% des ingénieurs et 10% des effectifs dans les écoles d’informatique.

Les clichés ont la vie dure : d’après une étude menée aux Etats-Unis par Technisource (Women & Men in Information Technology Survey ), 42% des femmes pensent encore que les carrières informatiques sont plutôt réservées aux hommes.

Et les initiatives censées prouver le contraire sont plutôt contre-productives ! Dernière en date,  "Science: it’s a girl thing", une vidéo lancée par l’union européenne dont j’avais parlé ici.  Destinée à encourager les vocations scientifiques chez les jeunes filles, elle a suscité un tollé sur la toile en raison de son sexisme. Pour les créatifs derrière cette campagne, il fallait forcément montrer talons hauts, rouges à lèvres et fond rose pour intéresser la gent féminine.



Même son de cloche pour l’ouvrage "Internet pour les nulles" avec petites fleurs des champs et commentaire affligeant : "un livre rien que pour vous…les femmes. Avec les nulles, vous n’aurez plus rien à envier aux hommes". Pour info, les femmes sont plus actives et plus présentes sur les réseaux sociaux et jouent davantage aux jeux en ligne que les hommes ! Mais mieux vaut faire passer la gent féminine pour des dindes décérébrées  afin de leur vendre des livres qui fleurent bon le marketing genré !

En mars dernier, je recensais pour le magazine Slate, les pires produits "spécial femmes" : après l’ordinateur ou le téléphone pour femme, on pourrait rajouter aujourd’hui la souris « pour elle », avec fards à paupières intégré. Sur le site W3sh, la contributrice s’enflamme "Une souris spéciale a été créée pour les plus fashionistas d’entre nous.
Parce que, en tant que femme, je me sens plus que concernée par cette souris, je préfère vous la présenter en tant que produit technologique ULTRA pratique". Parce que, ne l’oublions pas, "On ne vous le répètera pas plus, la botte secrète de la femme reste le maquillage". Tenez le vous pour dit.

L’info a fait réagir les blogueurs : " Affichage libre" et "Ce que je pense" en ont immédiatement fait un billet. Un de commentateurs, anonyme forcément, a cru bon de déclarer "Il faut surtout reconnaître que les femmes sont obsédées par leur physique, leur apparence et celle des autres. Ce produit d'un point de vue marketing est donc tout aussi pertinent qu'un autre."


Plutôt drôle quand, au même moment, sort cette étude prouvant que les hommes dépensent plus que les femmes du même âge pour leur garde-robe. 

Mais pour les publicitaires, rien ne change : quand il s’agit de représenter une femme qui achète des chaussures, c’est forcément une dinde hystérique qui pousse des cris de possédées. Ou une matérialiste stupide qui trouve son point G dans sa penderie.


EDIT : Après recherche, je n'ai pas trouvé d'informations crédibles au sujet de la souris pour femme (site de vente en ligne ou info constructeur). Il s'agirait donc d'un fake! En revanche, "internet pour les nulles" ou le stylo Bic "spécial femme" existent vraiment! :-)

2 commentaires:

  1. Excellente synthèse j'adore! Merci pour le lien!

    RépondreSupprimer
  2. Très beau billet.

    Nous faire croire que les femmes n'ont plus peur des souris... Pfff...
    ;-)

    RépondreSupprimer