> Ceci n'est pas un billet sponsorisé

vendredi 28 mars 2014

Ceci n'est pas un billet sponsorisé



Aujourd’hui, je voudrais remercier, une fois n’est pas coutume, toutes ces marques qui font avancer l’égalité entre les sexes. Tous ces produits qui constituent un grand pas vers la parité et encouragent la réussite des femmes et des petites filles.

Aujourd’hui ma fille a tous les outils dans sa trousse d'écolière afin d’espérer un jour avoir le même salaire et les mêmes responsabilités que les autres petits garçons de sa classe.




Grâce à Bic et son stylo rose pailleté « For her », elle peut désormais prendre des notes sans se casser un ongle ou endommager ses fragiles phalanges. Finis les maux de tête : plus besoin de se concentrer sur la façon de tenir un stylo « pour homme », le Bic est naturellement « plus fin pour une meilleure prise en main des femmes ».



Grâce à Stabilo, elle peut enfin surligner ses cahiers sans pour autant risquer les effets secondaires liés à l’utilisation d’un stylo pour homme : poussée de poils disgracieux, voix qui mue et ambition démesurée. En revanche, malgré la forme fuselée du surligneur, elle a encore du mal à bien viser et ses cahiers sont pour l’instant barbouillés de rose. Elle s’entraîne en observant la dextérité naturelle avec laquelle son frère manie son surligneur jaune sans filet résille, c’est un bel exemple pour elle. Ca va venir, je n’en doute pas.


Grâce au stick Pritt «Just for girls », elle peut désormais enfin coller tous ses dessins qui finissaient en boule au fond de son cartable. Enfin, un jour. Pour l’instant, elle l’utilise comme rouge à lèvres, ce qui n’est pas pratique pour participer en classe. Je lui ai dit que ce n’était pas grave, une fille n’a pas besoin d’être intelligente de toutes façons, juste jolie et gracieuse. C’est d’ailleurs bien le message que véhiculent toutes ses marques.

Il ne reste plus grand-chose pour compléter la trousse de ma fille et lui permettre de se réaliser pleinement.

Une gomme, format XXL, pour effacer une fois pour toutes tous les clichés réducteurs.

Et une règle, pour tirer définitivement un trait sur tous ces produits genrés.