> Salon national de la femme : foire aux clichés!

vendredi 6 avril 2012

Salon national de la femme : foire aux clichés!


Après la journée des droits de la femme récupérée par les marques, on croyait avoir tout vu questions clichés sexistes mais c’était sans compter sur l’imagination des marketeux ! Il existe désormais pire que la carte bancaire spéciale femme incrustée de diamant ou l’aspirateur rose : le salon national de la femme.
Se tenant à Marseille du 13 au 15 avril 2012, l’événement a pour vocation de « fédérer l’ensemble des centres d’intérêt de la vie d’une femme en un seul et même lieu (…) C’est l’ultime sortie entre filles ! » Pour ce faire, « ID Organisation a regroupé tous ces thèmes en un seul salon pour éviter à ces dames d’en visiter 10 pour trouver tout ce qui les intéresse ! ». « Mais attention », prévient la « directrice » « c’est un hommage à la femme et à la féminité mais en aucun cas au féminisme… » . Un rapide coup d’œil au site nous avait déjà permis de nous faire une idée à ce sujet :
Tout est dit dès la homepage avec la photo d’illustration censée représenter l’essence même de la femme : une jeune fille hilare, les bras chargés de sacs, une paire de lunettes dans une main, un téléphone portable dans l’autre. Juste en dessous, la rubrique « fini les galères, devenez une pro du bricolage » met en scène une mannequin ultra-maquillée, affublée d’un énorme collier, tenant du bout des doigts un marteau.
Au centre de la page, une animation présente les « 8 pôles qui nous resemblent (faute d’orthographe et stéréotypes inclus) » : mode, intimité, maison, beauté, ici et ailleurs, loisirs, bien-être et…vie active ! On pressent la rubrique « alibi » et l’on n’a pas tort ! Car pour les organisateurs « Les femmes sont dans la course… Elles sont actives et aiment à se dépasser. C’est pourquoi des offres existent spécialement pour elles. Une carte de crédit assortie à son vernis, une assurance adaptée à sa vie de femme tout simplement ». Tout simplement en effet… Une conception très élargie et fourre-tout de la vie active puisqu’y figurent pêle-mêle moto, scooter, voiture, bébés, enfants…et carte de crédit assortie à son vernis ! Question conférences, rien non plus sur la vie professionnelle, en revanche vous pourrez apprendre à « positionner votre féminité dans le temps » tout en découvrant « Comment se préparer à rencontrer son partenaire de vie ». Un programme chargé d’animations vous attend à la sortie de ces passionnantes conférences : show de chippendales, défilé de lingerie et démonstration d’effeuillage ponctueront ce vibrant hommage aux pires clichés genrés !
Sur Twitter, l’événement fait déjà du bruit: « J’ai envie d'aller au Salon de la Femme pour faire valoir mes droits fondamentaux à apprendre le scrapbooking » « Ca se passe comment au salon de la femme, y a des rayons de femmes sous vide avec quelques une sorties pour faire des démos? » « J'invite toutes celles qui ne se "reconnaissent pas" dans le salon de la femme à aller leur signaler sur leur page Facebook ».
On peut se demander si, comme pour le salon de l’Agriculture, les politiques viendront serrer les mains et palper les croupions… Pas sûr que l’événement soit aussi stratégique : dès qu’il est question de femmes, certains candidats se défilent, à l’image de Nicolas Sarkozy. Après avoir décliné l’invitation des féministes en mouvement le 7 mars, il a été le seul candidat à ne pas venir s’exprimer hier lors du forum sur les droits des femmes à Sciences Po. Dans un tel contexte, ce genre de salon sexiste a encore de beaux jours devant lui…