> Interview fromage et féminisme : Cholay de Monchoroum

mercredi 2 décembre 2015

Interview fromage et féminisme : Cholay de Monchoroum



Parce que le fromage c’est la vie.
Parce que les féministes ont de l’humour.
Parce que militantisme et fromage ne sont pas incompatibles.
Parce qu’il n’y a pas un féminisme mais des féministes.

J’ai crée cette série d’interviews décalées « Fromage et féminisme » #FF.

Aujourd’hui c’est Cholay de Monchoroum qui répond à mes questions.
 
NB : Cette série d'interviews a été menée au mois d'octobre donc bien avant la série d'attentats du 13 novembre 

Bonjour, peux-tu te présenter en quelques mots : es-tu plutôt coulante comme un brie de Melun ou forte comme un Munster ?

Bonjour, je m’appelle Cholay et comme le Mont d’Or, ma vraie saveur se dévoile une fois que tu m’as bien chauffée (enfin, mise à l’aise quoi)

D’après toi, le féminisme on en fait tout un fromage ?

Oui mais tant mieux, non ? Et c’est pareil, une fois que tu l’as touché du doigt, tu as beau essayer de t’en laver les mains, ça continue à se sentir.

La dernière actualité (pub sexiste, bad buzz, déclaration de people…) qui sent le roquefort ?

On est un peu inondé de ce genre de choses, notamment sur les réseaux sociaux mais l’histoire de la taxe tampon, ça pue un peu, non (mais qu’est-ce qu’on se régale quand on la démonte) ?

Comment couper le fromage de façon féministe (et donc égalitaire) ?

Avec un couteau qui fait ça de manière nette et précise. Et au milieu.

Ton plateau de fromage idéal ? Avec qui aimerais-tu le partager ?

Un truc qui me surprendrait, avec des saveurs à découvrir. J’aime bien découvrir des choses, c’est le piment de la vie. Je le partagerais avec le monde entier, parce que je suis comme ça, c’est mon côté relou tout-le-monde-est-beau

Le one pot pasta a crée la polémique : et toi, c’est quoi ta recette de la honte avec du fromage ?

LES NACHOS. C’est ma madeleine de Proust de quand j’étais jeune et en Australie. Des chips triangles, de la salsa et du fromage sans intérêt mais fondu au micro-ondes <3

Pour toi le féminisme c’est plutôt à -0% de matière grasse comme le Bridelight ou à plus de 35% comme le Brillat Savarin?

Le féminisme, c’est comme tu l’aimes. Bien fort qui t’arrache la goule et qui te donne envie de taper du poing ou plus subtil dans les nuances parce que tu sais pas faire dans l’extrême (comme moi). Finalement, quand on regarde, ils sont tous faits avec du lait à la base.

Es-tu favorable à une AOC pour le féminisme ?

Non, si ton féminisme ne rentre pas dans les cases, QUI a le droit de décider que ce n’en est pas, HEIN, QUI ? Ouais, c’est mon côté relou tout-le-monde-est-beau

Si on devait remplacer « Belle des champs » par une femme que tu admires, qui serait-elle ?

Toi, elle, moi, nous, ma mère, la sienne…

Merci à Cholay de Monchoroum pour cette interview!

Tu es féministe, tu aimes le fromage et tu souhaites être interviewée ? (tu as le droit de répondre même si tu le détestes, le fromage, pas le féminisme). Ecris-moi un petit mail à sophiegourion(at)hotmail.fr et je t’enverrai les questions !