> Stéréopub, le jeu en ligne qui vous permet d'évaluer le sexisme des publicités

mercredi 16 avril 2014

Stéréopub, le jeu en ligne qui vous permet d'évaluer le sexisme des publicités



En 2013, un sondage du Laboratoire de l’Egalité avait mis en lumière que presque trois-quart des Français jugeaient « intolérables » ou « énervantes » les publicités sexistes.

Une nouvelle plutôt réjouissante sauf qu’entre la réprobation et la dénonciation, le gouffre était vertigineux : en effet, seule une minorité des personnes interrogées relevait spontanément des éléments sexistes lorsqu'on leur présentait des publicités précisait l’étude, soit seulement 12% des répondants.

Afin de prendre la température de l’opinion des internautes à ce sujet, des étudiants de l'école de journalisme de Sciences Po ont mis en ligne un petit jeu intitulé « Stéréopub ».




Le principe : après avoir renseigné son sexe et sa tranche d’âge, il suffit d’indiquer si l’on juge une publicité sexiste ou non,  à partir d’un panel de campagnes de 1960 à nos jours.

«L’objectif de Stéréopub est d’avoir une idée de ce qui est aujourd'hui perçu comme une publicité sexiste» expliquent les étudiants.

Après chaque vote s’affichent alors 2 camemberts : un premier indiquant la répartition des réponses des internautes de la même tranche d’âge, puis un second indiquant la répartition des réponses hommes/femmes.

Prenons par exemple la publicité Numéricable qui a fait le bad buzz récemment :



81,7% des 36-55 ans la jugent sexiste

La répartition hommes/femmes de ceux qui la jugent sexiste est ici assez équilibrée (femmes 49,3% - hommes 50,7%).



L’initiative est ludique et participative : les votes influent en temps réel sur les statistiques (dommage de ne pas avoir le nombre des répondants) et les internautes peuvent soumettre leurs publicités qui sont alors rajoutées au panel.

En complément, un blog très pédagogique apporte un éclairage sur le sexisme, la conception des publicités, le courant porno-chic…

Juste un regret : qu’il n’y ait pas une explication pour chaque publicité afin de décoder le stéréotype à l’œuvre.

Pour qu’au-delà du simple sondage, il y ait une vraie valeur ajoutée éducative (remplie néanmoins en partie par le blog).

Malgré ce léger bémol, l’initiative est, bien entendu, à saluer !

Alors, à vos marques, prêts, répondez !