> Soutiens-gorge rembourrés : nos seins victimes de la mondialisation?

mercredi 30 avril 2014

Soutiens-gorge rembourrés : nos seins victimes de la mondialisation?



L’autre jour, après avoir récupéré une énième baleine dans le tambour de ma machine à laver, je me suis dit qu’il était grand temps de renouveler mon stock de soutien-gorge.

Qu’elle n’a pas été ma surprise en découvrant qu’il était quasi impossible de trouver un soutien-gorge qui ne soit pas rembourré. Même en 90D.

Désormais, les rayons des magasins, de H&M à Etam regorgent tous de ces sous-vêtements aux coques moulées ampliformes, de la plus petite à la plus grande taille (on peut d’ailleurs s’interroger sur l’intérêt de la chose pour les fortes poitrines).

Exemple trouvé sur le site d’Etam quand on tape bonnet D et E : pratiquement que des ampliformes, même pour la forme « triangle ».



Le choix est plus vaste pour les marques plus luxueuses, type Aubade, mais pas question pour moi de mettre 100€ dans un soutien-gorge.

Plus grave, le phénomène du rembourrage touche même les enfants, comme l’a démontré une enquête menée par le site OWNI: « Dans les supermarchés low-cost (de type Babou), les rayons lingerie enfants ne proposent généralement que des soutiens-gorge type Wonderbra. Dans les hypermarchés classiques (Auchan, Carrefour, Super U…), les soutiens-gorge “ampliformes” représentent généralement la moitié du marché, et certaines grandes marques, comme DIM, KIABI, Les 3 Suisses ou La Redoute, proposent eux aussi des modèles rembourrés, à partir de 8 ans (70A). »



Pour Sandrine Pannetier, directrice de la stratégie pour le bureau de tendance Martine Leherpeur interrogée à cette occasion, l’explication serait à peut-être à chercher du côté de la culture et du marché asiatique :

« Le savoir-faire de corsetterie est extrêmement difficile à maîtriser, et il est beaucoup plus facile de fabriquer des soutiens-gorge rembourrés, ou à partir d’une coque moulée, que non rembourrés.
De plus, quand vous avez une toute petite poitrine, et que vous voulez masquer le téton, il faut le rembourrer, ce qui fait que le marché asiatique est envahi de soutiens gorge rembourrés pour masquer les tétons, et éviter toute érotisation. ».

Cet article sur le site Kanpai l’explique bien : « Il reste un sujet principal sur lequel les Japonaises complexent assez invariablement : leur poitrine qu’elles jugent trop petite. Alors, si en Europe on trouve de plus en plus de soutiens-gorge rembourrés ces dernières années, au Japon ça fait bien longtemps qu’il est impossible d’en trouver qui ne le soient pas ! Même ceux qui sont dotés de coussins amovibles conservent une couche rembourrée sur les bonnets. » « En réalité, les Japonaises ont détourné l’objet originel du soutien-gorge : de pièce qui épouse la forme du sein pour le soutenir, elles en ont fait un accessoire de mode censé dessiner la silhouette. Plus qu’ampliforme, le soutien-gorge japonais impose souvent lui-même sa courbe et son volume. Tout ceci est généralement dicté par une peur et un rejet à tout prix du décolleté plat. Chez Uniqlo, on va encore plus loin en proposant le « bra-top » : un « haut / soutien-gorge » qui comme son nom l’indique, inclut un soutien-gorge directement dans le débardeur. Plus exactement, il inclut du rembourrage afin de donner une forme au vêtement quelque soit la taille de la poitrine»



La journaliste Hélène Crié-Wiesner expliquait dans un truculent billet que cette tendance était également arrivée aux Etats-Unis :

« Quand on veut acheter un soutien-gorge normal aux Etats-Unis, c’est presque impossible. Par normal, j’entends non-rembourré, juste une coque légère en dentelle ou en lycra. Non seulement les soutifs ici sont presque tous noirs, blancs ou beiges, ils sont aussi doublés d’une mousse épaisse qui fait des seins tout ronds, uniformes. »

Le but n’est pas ici d’augmenter le tour de poitrine mais plutôt de cacher les bouts des tétons, jugés inconvenants. Pour pouvoir aller à la piscine de manière « décente », il est donc recommandé d’habiller ses seins de cache-tétons en silicone « qui se collent sur les tétons et dissimulent tout bourgeonnement intempestif, même sous un T-shirt ou un maillot mouillé » comme l’explique Hélène Crié-Wiesner.


Crédit : Hélène Crié-Wiesner

Et si ça ne suffisait pas, les Japonais ont inventé le « cache décolleté », sorte de string en tissu se clipsant sur le soutien-gorge afin de masquer le creux des seins et ainsi « préserver la pudeur de sa poitrine ».



Après l’invasion des soutiens-gorge rembourrés made in Asia, doit-on se préparer à celle des cache-tétons ? Si la mondialisation s’attaque à nos décolletés, on ne sait plus à quel sein se vouer !


41 commentaires:

  1. J'avais du chercher à un moment des soutiens-gorge sans armatures, autant chercher une épine dans une botte de foin. (J'ai trouvé mon bonheur chez Darjeeling, mais pas de choix, un seul modèle!)
    Personnellement je mets de moins en moins de soutiens-gorge. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une solution très simple : enlever l'armature ! Il suffit de faire un petit trou avec un ciseau à ongles dans l'armature et de retirer la baleine. Je fais ça systématiquement car j'ai des mensurations qui ne collent pas avec les tailles normalisées, et avec des armatures bonjour les douleurs en fin de journée...

      Supprimer
  2. Surtout qu'une étude a prouvé que ne pas en porter faisait remonter les seins :-) http://www.toutalego.com/2012/05/legendes-urbaines-et-idees-recues-au.html

    RépondreSupprimer
  3. Roh je viens de me relire, une aiguille dans une botte de foin... pas une épine!!! On va dire que c'est parce que je me suis levée à 5h ce matin ! :x
    J'avais entendu parler de cette étude ! Malheureusement on ne pourra jamais arrêter complètement d'en porter, ne serait-ce que pour aller travailler (déjà qu'on polémique sur les décolletés! ;) ;) ;)

    RépondreSupprimer
  4. Oui et pour des raisons de confort aussi, au-delà d'une certains taille c'est difficile de s'en passer.

    RépondreSupprimer
  5. même souci pour moi : je veux du sans rembourrage, avec armatures, introuvable. D'autant qu'il me faut du 115C, doublement introuvable en france :D. j'aurais plus vite fait de chercher une licorne dans une botte de foins :D !

    si jamais ça intéresse des gens ici, je trouve quand même quelques trucs chez evans. c'est une boîte anglaise de fringues "plus size", ils ont des formes de soutifs assez bien coupés, j'ai l'impression que ce sont les soutifs anglais qui sont comme ça. ils ont toujours des modèles sans coques (parmi d'autres avec, hélas), et surtout dans toutes les tailles, pas trop chers.
    le point plus embêtant c'est qu'ils ne remboursent pas les frais de retour si ça va pas, mais comme des soutifs sont assez légers, j'ai toujours renvoyé en colis simple et c'était pas trop cher. c'était amorti par les bons de réduc en ligne, aussi. les tailles sont un peu inconsistantes, mais c'est toujours mieux que d'être "commando" (sans sous vêtements !) parce qu'on a rien trouvé près de chez soi :D.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah merci, je ne connaissais pas cette marque! Suite au billet, on m'a dit que les marques suivantes faisaient du non-rembourré : Viksen, Sans Complexe, Sloggi et Monoprix mais pas toutes les tailles

      Supprimer
    2. cool, je ne connaissais pas viksen et sans complexe, j'irai voir ça aussi !

      Supprimer
  6. Tout à fait d'accord avec non seulement ce "ralbol des soutifs rembourrés" mais de plus comme effectivement je galère toujours à en trouver sans armatures (c'est tellement plus confortable) mais jolis quand même. Par ailleurs suis horrifiée par ce que vous expliquez Sophie et dont je ne m'étais pas rendue compte concernant les petites filles : alors non seulement des s-gorges dès 8 ans!!!! mais en plus rembourrés!!! mais ça devient gravissime!!!

    RépondreSupprimer
  7. "L'érotisation du téton"... ça existe pour les hommes aussi j'espère! Je suis tellement émoustillée quand j'aperçois un téton sous le tee-shirt d'un homme... consternant!
    J'avais écrit un article un peu sur le même sujet:
    http://lafillehorizontale.blogspot.fr/2014/02/cachez-ce-sein.html
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  8. m'en parle pas ! avant (au moyen âge !) j'allais souvent me fournir chez HM ou d'autres mais c'est devenu impossible... je n'avais pas vu ça sous l'angle on cache tout pour ne pas érotiser mais au contraire on triche sur tout... bref quand on a déjà une poitrine naturelle et généreuse cette mode est un calvaire sans parler du fait que je trouve ces soutifs rembourrés tellement moches.... heureusement que Marks et Spencer est revenu dans la capitale sinon je fais une razzia quand je vais à Londres ou je guette les ventes privées sur des marques un peu plus luxe et qui font encore du soutif naturel !
    c'est très religieux quelque part tous ces trucs de pudeur je trouve et le pire c'est que pudeur ou pas les filles se font quand même emmerder, siffler, agresser...

    RépondreSupprimer
  9. Ah oui Marks and Spencer, je dévalise le rayon bouffe mais n'ai pas encore jeté un oeil au rayon lingerie!

    RépondreSupprimer
  10. Attention ampliforme ne veut pas dire rembourré! Mais c'est vrai quelle horreur ces rembourrages (en plus ça doit pas tenir le coup après quelques lavages en machine), ils n'ont qu'à tous utiliser ces rembourrages amovibles qu'on puisse choisir de porter son soutien rembourré ou non, à partir du bonnet C du rembourrage ça devient grotesque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi "ampliforme"= effet push-up mais je vois que des marques comme Etam utilisent ce terme aussi pour les rembourrés d'où ma confusion!

      Supprimer
  11. aaaaahhhhh d'aaaccooooord
    bon, là je viens de prendre conscience que les trucs monstrueux que je vois partout, ce ne sont pas des gilets pare-balles protège-poitrine !
    et que ça a vaguement une vocation érotique...
    mince !

    bon, plus sérieusement, je me souviens de discussions de copines dans les années soixante dix qui s'énervaient aussi au sujet des soutifs... à l'époque déjà, bien avant l'invention des augmenteurs volumiques, elles disaient que c'était pas facile de trouver le truc essentiellement pratique, confortable, et qui permette de respirer.
    y'a plusieurs copines qui me disent qu'elles utilisent les modèles pour le sport... mais que comme par hasard, ben ils sont pas les moins chers...

    autrement, ben, moi, j'ai aussi du mal à trouver des slips qui me les serrent confortablement et qui soient pas des merdes brûlées aux lavages en quelques semaines (nan mais je fais gaffe aussi à la température de lavage hein, ben quand même) et qui coûtent pas une fortune... bien que ça soit tout de même pas aussi cher que les soutifs les moins chers...

    bref, le système capitaliste nous produit et nous impose d'utiliser des merdes pour son profit et pour les cons... de tous les genres...

    RépondreSupprimer
  12. Il me semble à les essayer que les rembourages ont quand meme un effet push up. Ou plutot on ne peut pas avoir un effet push up sans rembourages :-) perso, mis à part sur les gamines et ce cache décolleté que j'avais déjà vu sur Internet et dont tout le monde se moque), je n'ai pas de problème avec le rembourage... mais bon j'ai de petits seins; c'est une histoire de gout. Le plus triste c'est ton explication purement et strictement economique de l'affaire. L'appauvrissement de la bonneterie en somme.

    RépondreSupprimer
  13. La norme du téton qui ne doit surtout pas transparaître est vraiment oppressive. Sauf à porter ce genre de coques, que personnellement je trouve laides et inconfortables, on serait condamnées à complexer toute la journée, à craindre que "ça pointe" ? Ne plus porter tel soutif, tel chemisier ? Ne pas se mettre en t-shirt lorsqu'il fait trop chaud, parce que le tissu fin laisse deviner la forme du téton ?

    Je me souviens avoir détesté porter mon premier soutien-gorge, que ma mère m'avait acheté de force. Je trouvais que c'était un harnachement inconfortable et inutile. Je me sentais bridée, handicapé par ces espèces de sangles qui m'enserraient. J'ai fini par m'y habituer, mais avec le recul je me rends compte qu'on m'a imposé ça pour rien. Et j'en porte encore aujourd'hui, par peur de ce fameux téton qu'il faut cacher à tout prix, alors que je rêverais de m'en passer.

    Tout ça me met en colère parce que je peux subir des remarques ou des regards déplacés alors même que j'ai une petite poitrine, que je ne porte pas de décolletés, des chemisiers ou de trucs transparents... Et que je garde le soutif pour cette unique raison. Mais malgré tout ça, impossible d'ignorer que je suis pourvue d'une poitrine.

    RépondreSupprimer
  14. Quand on a une poitrine un peu généreuse et quelques années de plus, ces soutiens deviennent très encombrants, voire gênants : soit on fait un peu vieille pute , soit nourrice sur le tard . Comment peut-on encore imposer l'idée que tous les seins sont plantés pareil ?

    RépondreSupprimer
  15. Depuis mes 2 grossesses, je ne trouve plus de soutien-gorge à ma taille dans les enseignes classiques: 95A. Je n'ai pourtant pas l'impression d'être hors norme mais à priori une petite poitrine n'est pas la cible commerciale de ces marques. Apres plusieurs essais chez Darjeeling de 90A avec une ralonge (pas tellement confortable), j'ai enfin trouvé la marque Ysé, sur internet. Avec ou sans armature et sans rembourrage. C'est hyper confortable, j'adore. Par contre, le weekend, je n'en porte pas du tout et avec une petite poitrine, ça ne gêne pas du tout. Nanouak

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci je ne connaissais pas cette marque!

      Supprimer
    2. Même réaction. J'ai une toute petite (très jolie) poitrine et tous les soutifs, même en A sont trop grands (et pas assez long). Je serais pourtant LA cible idéale.

      Le côté plus, c'est que les mecs considèrent que mes seins n'existent pas, et je n'ai aucun ennui avec, même quand je porte des décolletés ou on voit beaucoup (vu que le soutif est trop grand) :P

      Supprimer
  16. Ayant une petite poitrine, j'ai longtemps béni les soutien-gorges rembourrés pour pouvoir être dans la norme. Et puis j'ai réussi un jour à assumer. Décision : fini le rembourrage !! Et bien, ce n'est pas évident : je n'ai pas vraiment le droit d'avoir de petits seins. Je me suis souviens même qu'à Etam Lingerie, on m'avait dirigé vers les brassières... Depuis, je trouve mais c'est difficile de se faire plaisir : les plus ouvragés sont forcément rembourrés.

    RépondreSupprimer
  17. Moi qui fait du 100 D je n'ai que des soutien-gorges non rembourrés. Dim generous, wacoal, Achetés grâce aux ventes privées.
    Et les tétons qui pointent on s'en f... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne parle pas assez des fortes poitrines en effet, moi je fais du 95 G et je préfère ne pas parler de la galère pour trouver des trucs à ma taille.

      Faudrait-il déduire que la société voudrait des femmes aux gros seins mais faux :) ?

      Supprimer
  18. il faut aller dans une vraie lingerie avec un vrai conseil pour trouver de bons produits. Et oui c'est cher mais j'achète 2 soutifs tous les 10 ans. La qualité ca se paye....En plus je permet a un commerce de proximité de vivre.

    RépondreSupprimer
  19. Allaitant actuellement, avec à la base une forte poitrine (95F d'origine, je me fournissais chez Prima Donna, zéro rembourrage mais à 90€ le soutif....) qui a évolué en 105J, j'ai le choix entre des brassières qui ne tiennent rien (et ça ballotte tellement que c'en est douloureux) ou des trucs en bonnets moulés avec de la mousse (j'imagine les concepteurs : elle fait du J mais c'est pas assez, on va y mettre de la mousse en plus...) qui sont inconfortables vu que mes seins ne sont pas exactement de la forme de la coque...

    RépondreSupprimer
  20. J'étais mortifiée de ne trouver QUE des soutifs rembourrés de 2 cm de mousse en A, sous-entendu : assumer d'avoir une petite poitrine c'est particulièrement saugrenu, mais je n'avais jamais remarqué que les grandes tailles devaient aussi se coltiner le rembourrage! O_o toutes unies contre la dictature des soutifs "gilets pare balles" ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Petits ou gros nichons : même combat!

      Supprimer
    2. moi j'en cherchais un, mais plat :D !jusqu'à l'invention des cache tétons, ouf ! avec un triangle de bikini ça le fait je vais ENFIN pouvoir porter des tee en été sans avoir à garder ma brassiere shock absorber pour pouvoir sortir sans etre affreusement genee par ces machins qui pointent et els ragrds que ça attire ! (je n'ai plus 20 ans à 40 j'aurais l'air un peu con...)

      Supprimer
  21. Vous trouverez beaucoup d'infos au sujet du soutien gorge et la santé en suivant ce lien:
    http://fr.slideshare.net/Yves971/le-danger-du-soutien-gorge-52
    Rien n'est inventé.
    Bonne lecture.

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour,
    En fait "petite" ou "grosse" poitrine c'est toujours un calvaire a trouver sa taille.
    Moi je fais un 85A et beaucoup d'enseignes ne font pas ou alors rayon "ado" ce qui est fort agréable,.
    Bon a titre perso je met des rembourrés (mais pas ampliforme car ils baillent chez moi ma poitrine est trop petite) car je complexe pas mal mais faut dire pour ma défense qu'avant je fais quand même plus 85B et que c'est vrai c'est pas facile d'assumer qu'avec l'âge et la maternité ma poitrine diminue au lieu d'augmenter (ce qui n'est pas le cas de mes hanches ^^).
    On pourrais aussi beaucoup discuter que pour les fabricants (notamment de maillot de bain) telle poitrine est forcément égale a telle culotte. Bein oui FORCEMENT QUOI ou alors c'est pour forcer a acheter 2 fois le même maillot de bain pour avoir le haut et le bas à la même taille.
    Je n'avais jamais pensé au coté "cache téton" par contre mais ca fait bizarre surtout que je suis sure qu'ils vont maintenant inventer l'inverse le faux téton pour celle qui veulent faire croire qu'elles ne portent rien mais en fait si, ou pour les "complexées" sur la taille de leur téton ou le fait qu'ils soient ombiliqués.

    RépondreSupprimer
  23. Pour les petites poitrines, je vais egalement citer Ysé, comme dit plus haut dans un autre commentaire.
    J'ai découvert cette marque il y a un mois, faites pour les bonnets A et B. J'ai 35 ans et j'ai toujours complexé sur ma poitrine. Je fais un 85A, alors les commentaires fusent : "je ne fais pas dans la pédophilie", "une poitrine de 12 ans non merci", j'ai toujours voulu la cacher car je ne peux pas me sentir femme à cause de ça. Puis j'ai commencé les soutiens gorges rembourrés, chez Etam, m'apportant un peu de l'assurance recherchée.
    Il était pourtant très difficile de trouver un soutien-gorge adapté, combien de fois je suis ressortie désœuvrée de la boutique, me disant que ma poitrine ne valait même pas que je m'y interesse, tellement les formes essayées ne m'allaient pas! Je comprends mieux maintenant, et cet article insiste également sur ce point, la corseterie est une technique difficile, et si je ne rentre pas dans leurs formes imposées, moulées et rembourrées, ce n'est pas uniquement dû à mes seins. Tout est standardisé, on retrouve le même problème avec les chaussures, c'est à nos pieds de se faire à la chaussure, plus l'inverse.

    Au détour d'une de mes recherches récurrentes pour mettre en valeur et assumer ma petite poitrine, je suis donc tombée sur le site d'Yse. J'ai rapidement fait la commande de 3 soutien-gorge, pas moins que ça, mon enthousiasme pour enfin m'assumer aidant. Reçus, essayés, portés, j'ai enfin trouvé un sous-vêtement qui me réconcilie avec cette partie de mon corps : ma poitrine est menue, oui, mais elle peut être mise en valeur sans en faire trop, car pas de rembourrage, rien de tout cela, simplement des tissus agréables à porter, je sens enfin que le produit a été conçu spécialement pour les petits bonnets. Certes le prix est plus élevé que dans ces boutiques standardisées, compter en moyenne 50€, mais les produits valent cet investissement.
    Il me reste maintenant à assumer mes tétons que je ne veux pas cacher par un cache téton, même au travail. Je ne sais pas si les collègues oseront les remarques déplacées, mais même si rien est dit, je sais bien, malheureusement, ce qu'il se dit dans la tête des hommes, (et de certaines femmes!) lorsqu'ils voient les tétons pointer.
    Encore un axe de progression pour les mentalités, qui je l'espère, n'ira pas dans le sens de ce bulletin.

    RépondreSupprimer
  24. Le rembourer c'est dangereux pour le développement de la poitrine ?

    RépondreSupprimer
  25. j'ai remarqué aussi -_- j'aimerais tellement pouvoir trouver non rembourré en bonnets A ! (c'est demander l'impossible si je comprends) Mais si ce que je reproche aux ampliformes est de m'affubler de doudounes que je n'ai pas demandées et cette forme arrondie que je trouve moche et un peu ridicule si la femme ne l'est pas, un peu ronde et potelée, je comprends mieux l'argument cache tétons, ayant le meme probleme avec les rares non ampliformes (rayon sport quand il y a ma taille) que ej trouve. Pour moi les tétons c'est sexy, et donc c'est personnel, je n'ai pas envie que n'importe qui d'autre que l'homme de mes pensées puisse voir les miens, d'autant que j'ai largement passé la trentaine, sur une femme pas spécialement jeune, belle et hardie c'est inconvenant en effet. (à moins quelle le fasse exprès auquel cas c'est son probleme mais ce n'est pas une raison pour nous forcer à en faire autant). Il semble qu'il n'y ait aps 36 autres soluces que le cache téton dont j'apprends avec soulagement l'existence, je vais enfin pouvoir me mettre en t shirt sans afficher des seins de bombe ou de mamma et me tenir droite :D ! (quon puisse complexer pour une petite poitrine m'échappe) - pour info le cache décolleté des japonaises a existé en occident au début milieu XXe, on appelait cela une modestie :) - mais le confort du rembourrage est incomparable, on a l'impression d'avoir une armure,c'est juste dommage que le plupart du temps ce soit si laid - Non le rembourrage n'est pas dangereux, aucun souci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez princesse tam-tam tu peux trouver de très beaux modèles pour petites poitrines

      Supprimer
  26. Anonyme du 28 mai 14, les hommes que vous avez croisés ne sont pas très intelligents s'ils réduisent une nana à ses seins sans etre fichus de s'apercevoir qu'ils ont affaire à une adulte j'imagine que vous ne ressemblez pas pour autant à une gamine. Ce n'est surement pas une grande perte meme si on ne saurait critiquer leur santé mentale par ailleurs :) contente que vous ayez trouvé une lingerie qui vous aille !

    RépondreSupprimer
  27. Il y a une nouvelle marque française que j'ai vu sur internet et qui fait des modèles très sympas en coton et sans armatures ni baleines. J'en ai pris pour mes deux filles qui sont super contentes, mais c'est maxi un bonnet B de mémoire. la marque s'appelle Fleurs Pois et Cie.

    RépondreSupprimer
  28. Je ne vous dis pas mes galères tous les soirs après le boulot (bsr les douleurs des nichons) . Oh, mais comme ils souffrent, mais bon, on n'y peu rien vu qu'on s'est déjà habitué à ces trucs là. Avant, j'enlevais tout le temps les baleines mais après je me suis dit, pour un bon résultat [volume :)], il fallait les garder!!!!!! bon courage à nous les filles :-*

    RépondreSupprimer
  29. Pour ma part, j'ai refais ma poitrine il y a quasi 2 ans pour un 90 C/D. Ravi de la poitrine, je me suis aussi dis que je serai ravie de pouvoir porter de beaux soutien-gorges. Malheureusement, de tous les magasins classiques que je fais, que des modèles rembourrés à l'Américaine avec le plus souvent des mousses qui ne font qu'un lavage ! Sans compter que les tailles ne correspondent plus. Parfois il m'arrive de regretter mon 85B où je trouvais bien plus de modèles, mieux taillés, d'assez bonnes qualités dans des prix abordables. Auj j'en regrette presque ma poitrine tant je suis déçue des modèles qu'ils proposent en magasins (Ormis les boutiques un peu haut de game pour lesquels les prix ne sont pas pour ma bourse !). J'ai acheté recemment un SG rembourré. J'avais l'impression d'avoir un 100 D. Engossée, bibendom,mal à l'aise, je me serai cru une bimbo. Mon ami n'a pas aimé, j'ai essayé d'enlever les mousses mais malheureusement, auj elles sont cousu, donc,coupé, râté, SG jeté !!! Moi qui est toujours porté des SG sans difficulté, auj je me sens mieux sans, malheureusement, quand on voit que la société nous impose des princices, nous dictent la façon de nous vétir, et bien qu'ils fassent en sorte de nous créer des modèles français, adaptés, non du "Chinois" !!

    RépondreSupprimer
  30. Hello ! Je plussoie des deux mains concernant le rembourrage, mais en revanche les cache tétons collent exactement à ma problématique, si on est jeune et belle avec très peu de poitrine passe, mais je peux dire que se mette en t shirt avec ces foutus mamelons qui pointent est un vrai casse tete quand on ne veut pas d'ampliforme, si on est visiblement uen femme adulte (et je me parle pas des "mûres") c'est franchement genant et un peu dégueu. Idealement j'aurais aimé avoir la poitrine plate, avec ma charpente de nageuse mon 90 A ou B selon les marques me fait me sentir comme si j'avais des loches de nourrice et je me sens extremement mal à l'aise déjà, si en plus j'ai l'impression d'etre déshabillée ! d'autant que j'ai quand meme la quarantaine meme si tout le monde me croit plus entre 30 et 35 à cet age ce serait ridicule !, de plus je ne porte pas de soutif ma poitrine tient très bien, elle est meme remontee de plus d'1cm depuis que la peau travaille au lieu de s'en remettre au soutif. Mais ce n'est pas flagrant. Alors je me réjouis de l'invention des cache tétons qui me dispensent d'avoir à crever de chaud en brassiere de sport sock absorber bien blindée, très agréable de se sentir cuirassée mais c'est étouffant avec la météo estivale (pas trouvé mieux) sous mes débardeurs et t shirts sous peine de devenir le point de mire de la population masculine dans la rue (l'homme pense que c'est admiratif moi je suis persuadée qu'on se moque de moi je ne veux pas etre sexy je veux juste etre en t shirt b*****l ! ), de la sorte on peut croire que j'ai un soutif invisible :D

    RépondreSupprimer
  31. Contente de voir que je ne suis pas la seule à essayer de m'en passer! Mais alors moi je cherche justement un soutif qui serait rembourré mais sans armature! :D Ce qui est apparemment introuvable. J'en ai vu chez étam mais ils font gamines et ne sont pas confortables du tout. Parce que ce qui me gonfle dans le port d'un soutien-gorge c'est le fait que ça me compresse le tour du buste. Puisque le soutif merveilleux ultra confort n'existe pas, je me demandais si les débardeurs rembourrés mais sans élastiques existaient? Sinon il faut l'inventer...

    RépondreSupprimer