> Quand Ariel lave plus blanc...les stéréotypes!

jeudi 25 février 2016

Quand Ariel lave plus blanc...les stéréotypes!


Ce matin, j’ai vu passer via la page Facebook de Sheryl Sandberg une vidéo du groupe P&G pour Ariel Inde. Cette campagne intitulée « Share the load » (Partagez les tâches)  a été primée aux Cannes Lions International Festival of Creativity en 2015.


Le spot, très efficace, met en scène un père observant sa fille désormais adulte, jonglant entre sa cuisine, son ordinateur et ses enfants, tandis que son mari est confortablement assis dans son fauteuil.

Voici quelques extraits de la lettre qu’il lui a écrite, traduits rapidement par moi (donc merci pour votre indulgence !)

« Ma petite fille, tu as tellement grandi…tu jouais « au papa et à la maman» et maintenant c’est toi la maman. Tu gères aussi ton travail. Je suis si fier. Mais aussi si triste ».

Le sexagénaire procède alors à son autocritique : « Je suis désolé de t’avoir tout laissée faire seule. Désolé de ne pas t’avoir empêchée de jouer à « la maman qui tient sa maison ». Désolé de ne pas t’avoir dit que ce n’est pas forcément ton boulot à toi. Mais aussi celui de ton mari ».

« Tu ne m’a jamais vu laver une chemise, tu as appris de ce que tu as vu. Ton mari a dû apprendre la même chose de son propre père. Lorsqu’il jouait « au papa et à la maman », il faisait celui qui regardait la télévision. Pendant que tu jouais à préparer du thé ».

« Pardon au nom de tous les pères qui ont montré le mauvais exemple. Mais il n’est pas trop tard. Je vais faire de mon possible pour aider ta mère dans les tâches ménagères. Je ne suis pas le roi de la cuisine mais je peux au moins l’aider à s’occuper du linge. Après des années à avoir mal fait, il est temps de corriger ça .Bien à toi, Papa».

Le spot se finit alors sur cette question « Pourquoi laver le linge ne serait-il qu’une affaire de femmes ? ».

On peut saluer l’initiative de P&G, qui dénonce avec efficacité la manière dont les stéréotypes de genre se perpétuent de générations en générations à la fois à traves les exemples donnés par la famille mais aussi par les jeux.

On peut cependant faire remarquer au groupe américain qu’il a également une responsabilité en matière de perpétuation des stéréotypes. En effet, il n’est pas le dernier à mettre en scène des petits garçons ou des hommes se tachant et des mères nettoyant.

Récemment, la marque Ariel a même été épinglée par le site « Macholand » car le lessivier n’adressait ses conseils de lavage qu’aux mamans !

        Mais comme le dit si bien leur spot « Il n’est jamais trop tard ! »