> Un peu de moi

vendredi 24 mai 2013

Un peu de moi



En septembre, ce blog aura 2 ans.

En relisant quelques billets au hasard, j’ai réalisé que les posts personnels ont laissé la place à d’autres plus factuels, distanciés.

Ce phénomène s’est accentué avec le décès de mon père. Je n’ai pas envie de faire pleurer dans les chaumières ou de partager des choses trop douloureuses. De plus, certaines réactions  agressives de proches qui n’en sont désormais plus, m’ont refroidie.

Pas envie d’entendre de nouveau que je suis égocentrique, que j’ai des problèmes d’enfant gâtée ou que je m’approprie la mémoire de disparus.

« Tout à l’égo, ma vie en vrac sans tri sélectif », même le nom du blog n’est plus d’actualité. Au départ, sans ligne directrice, je comptais parler, dans le désordre, de moi,  de ma reconversion, de mes enfants, de mes doutes. Mais ce n’est pas si simple lorsqu’on écrit sans pseudonyme.

Alors tout naturellement, mon blog s’est orienté vers les thématiques féministes en laissant de côté mes récits plus personnels. Peut-être que j’y reviendrai, plus tard.

En attendant, j’essaye d’écrire régulièrement ici tout en investissant mon énergie dans des collaborations qui peuvent m’apporter davantage de visibilité et de rémunération.

A ce sujet, j’ai récemment écrit un deuxième article sur le site Rue89 « Seins,sexes, cuisses, pieds : cartographie du corps rêvé » dont je suis la première surprise des retombées : 187 000 pages vues, une fois de plus citée par Natacha Polony dans sa revue de presse sur Europe 1, je ne pouvais rêver de mieux.

Surtout, pas un message ou commentaire me taxant de féministe hystérique, plutôt des prises de conscience de cette incroyable dictature de l’esthétique que nous subissons tous. Et ça vaut toutes les pages vues du monde.