> "Sois belle et récure", nouvelle devise du sport féminin?

jeudi 24 janvier 2013

"Sois belle et récure", nouvelle devise du sport féminin?



"Une olympiade femelle serait impratique, inintéressante, inesthétique et incorrecte. Le véritable héros olympique est, à mes yeux, l'adulte mâle individuel. Les JO doivent être réservés aux hommes, le rôle des femmes devrait être avant tout de couronner les vainqueurs" déclarait en 1912 Pierre de Coubertin.

100 après, personne n’oserait prononcer un tel discours au risque de s’attirer les foudres de l’opinion publique ! Dans les faits cependant, force est de constater que le sport féminin n’obtient toujours pas la même reconnaissance ni le même intérêt que le sport masculin. Pire, il est souvent obligé de faire appel à des ressorts marketing souvent sexistes pour susciter l’attention.

Pour les jeux olympiques de 2012, j’avais évoqué l’épisode des joueuses anglaises de volley dont l’arrière-train avait été utilisé comme panneau publicitaire.



J’avais également mentionné cette étude qui montraient que les stéréotypes entre les sexes dans le sport se retrouvaient même là où on ne les attendait pas.  Une analyse du magazine ESPN « Body issue » l’avait prouvé.


Dans cette dernière édition,  27 athlètes internationaux avaient accepté de poser nus. Même si hommes et femmes ont été représentés, ils ne l’ont pas été de la même façon : alors que la plupart des hommes étaient représentés en action, plus de la moitié des femmes étaient mises en scène de façon passive.

Ces derniers jours, 2 autres informations assez symptomatiques sont venues se télescoper dans ma TL sur Twitter.

La première (merci @BicycleRepairMan !) c’est cette affiche pour la coupe de la ligue féminine de Handball.


 Encore une fois, pas question de représenter une sportive en action, tout simplement vêtue de sa tenue de sport au risque de ne pas faire venir le public. Les publicitaires ont sans doute jugé plus vendeur de faire figurer à sa place une femme en talons et tenue légère, avec 2 étoiles sur les seins, un fouet à la main. Le rideau rouge semble lui aussi évoquer l’univers du cirque comme s’il y avait un besoin impérieux de ne pas associer femme et sport.

En faisant quelques recherches, je suis tombée sur l’affiche de 2010 qui n’a rien à voir non plus avec la performance et qui ressemble davantage à un spectacle de peep-show ! 



Bouche écarlate entrouverte tenant un ballon entre ses dents sans oublier le nom du site internet « belle à croquer.com » écrit avec un bâton de rouge à lèvres. Encore une façon hyper sexuée de représenter les joueuses qui n’a d’autre but que de rassurer le public et les annonceurs : n’ayez crainte, on peut être sportive et « féminine ». La blogueuse Olympe avait d’ailleurs dressé sur son blog en 2011 un palmarès assez édifiant de toutes ces affiches émaillées de talons aiguilles et rouges à lèvres.

Certains vont encore plus loin en offrant aux joueuses de quoi se faire une beauté ! Le groupe Carrefour a ainsi organisé à l’automne dernier un concours permettant de faire gagner des cadeaux à des clubs de football. A Lescar (Pyrénées-Atlantiques) par exemple, quatre équipes masculines de la ville se sont vues offrir des équipements de foot alors que les femmes ont reçu…un kit beauté.


Dans une petite trousse, rose forcément, les joueuses ont pu trouver des échantillons de produits de beauté et de maquillage ainsi qu’un bon de réduction sur le rayon « petit électroménager » !

« Sois belle et récure », nouvelle devise du sport féminin?