> Pour "Rire et chansons", l'incitation au viol c'est LOL

lundi 29 décembre 2014

Pour "Rire et chansons", l'incitation au viol c'est LOL


Pas de trêve de Noël pour le sexisme, Rire et chansons, la « radio officielle du rire », en est la triste illustration.

Il y a encore quelques heures, ce visuel du meilleur goût figurait sur la page Facebook de la station, avant d’être retiré suite au buzz né sur les réseaux sociaux (image tweetée initialement par Sophie Barel).

Une incitation au viol en toute décontraction qui confond « rapport amoureux » et absence de consentement. On y apprend ainsi que « retirer ses vêtements sans son consentement » vous permet de dépenser 173 calories ou que « la prendre ivre avec ses vêtements sur elle » permet de brûler pas moins de 1276 calories !

Faut-il rappeler à Rire et chansons que l'incitation à haine, à la discrimination ou à la violence est interdite par la loi sur la liberté de la presse, article 24 ?

Quand on jette un œil à la ligne éditoriale de celle qui se définit comme "la plus masculine des radios", on comprend mieux comment un tel visuel a pu être posté sans aucun état d'âme. Et l'on rit...jaune, à défaut d'en pleurer...


Pour en savoir plus sur la culture du viol, je vous conseille la lecture de cet article très éclairant du blog "Crêpe Georgette".

EDIT : Le Huffington Post en parle ici ainsi que l'Express, 20 minutes et Arrêt sur images. Silence radio (c'est la cas de le dire) de la part de Rire et Chansons.