> A un fil

jeudi 11 décembre 2014

A un fil



J’en avais parlé sur le blog, jusqu’ici j’avais toujours refusé de rentrer dans la surenchère  des anniversaires grandioses pour enfants.

Ca tombait bien, mon fils ne voulait rien faire de particulier l’année dernière et avait rejeté en bloc mes tentatives d’animation pour son anniversaire (chasse au trésor, activité manuelle).

Sauf que cette année, à 9 ans, après avoir été invité à des anniversaires avec atelier créatif au musée, laser game et bowling, il avait envie de partager une activité avec ses copains. Pour la première année, l’activité « je retourne la chambre avec mes copains » ne lui suffisait plus !

Mon fils étant un grand fan de magie, j’ai tout de suite pensé à un cours au musée de la magie qu’il avait déjà visité avec ma mère.

Sauf qu’après vérification, je me suis rendue compte le tarif était clairement hors budget pour moi : 25€ par enfant, avec un minimum de 10 enfants invités.

J’ai alors pensé alors à un cours d’origami : mon fils passe en effet de longs moments sur Youtube à visionner des tutoriels et réalise ensuite de magnifiques objets en papier pliés. Il a tout de suite été emballé par l’idée.

J’ai d’abord contacté l’espace culturel Japonais Manekineko de Montmartre : la professeure était charmante mais le lieu du cours, dans le 18ème arrondissement, était trop éloigné de la maison.

J’ai ensuite découvert l’espace Nadeshiko, à 5 mns de la maison : une école de langue et de culture japonaise qui propose, entre autre, des cours d’origamis à un tarif très abordable (10€/enfant).




Le cours d’une heure a vraiment plu aux enfants, qui pourtant n’étaient pas emballés a priori (je ne le savais pas). Un d’entre eux m’a même avoué « Madame, on n’osait pas le dire mais on n’avait pas envie d’aller faire des origamis. Finalement, c’était trop bien ». Ouf !




De retour à la maison, je leur ai proposé un atelier décoration de cerfs-volants.

J’avais acheté sur ce site des cerfs-volants blancs à 3€ ainsi que des pastels pour les décorer (pas la peine finalement, des pastels classiques font très bien l’affaire).

Ils ont beaucoup apprécié l’activité, la preuve en images! (je vous laisse deviner lequel est celui de ma fille !).






Après avoir soufflé les bougies et mangé le gâteau, nous sommes ensuite partis au jardin faire voler les cerfs-volants.

Il n’y avait pas beaucoup de vent mais les enfants ont  quand même réussi à les faire voler.

J’ai aimé observer ces silhouettes enfantines courir en tirant derrière eux ces fragiles cerfs-volants.


Découvrir la joie de mon fils, qui grandit un peu plus chaque jour.

Me répéter que tout cela ne tient qu’à un fil et qu’il en faut profiter.

« A mesure que le temps passe, je mesure le temps qui passe »…