> Interview fromage et féminisme : Anne-Christelle Beauvois

dimanche 23 octobre 2016

Interview fromage et féminisme : Anne-Christelle Beauvois


Parce que le fromage c’est la vie.
Parce que les féministes ont de l’humour.
Parce que militantisme et fromage ne sont pas incompatibles.
Parce qu’il n’y a pas un féminisme mais des féministes.

J’ai crée cette série d’interviews décalées « Fromage et féminisme » #FF.

Aujourd’hui c’est Anne-Christelle Beauvois qui répond à mes questions.

NB : Cette série d'interviews a été menée en octobre 2015 (désolée, j'ai vraiment du retard dans la mise en ligne!)
Merci à Anne-Christelle pour cette interview!
 
Bonjour, peux-tu te présenter en quelques mots : es-tu plutôt coulante comme un brie de Melun ou forte comme un Munster ?

Hello Sophie, 

D'abord merci pour cette idée d'interview un peu bizarre, étonnante, passionnante, différente, sympathique et drôle.

Pour ma part je dirais Munster mais avec les années je deviens bien plus coulante, comme pour les signes du zodiaque il paraît que dans la 2ème partie de ta vie, l'ascendant prend le dessus, je dirais donc que petit à petit je me transforme en Brie coulant mais la transformation est loin d'être achevée ! 

D’après toi, le féminisme on en fait tout un fromage ?

Non ! Il faut juste refaire le plateau trop souvent. A chaque fois tu crois avoir acquis ou être sur le bon chemin de l'égalité homme/femme, et HOP ! on fait marche arrière ou on stagne considérablement. C'est le cas en ce moment.

Ma génération a cru que c'était gagné grâce à nos SUPERS MUMS des années 70 et bien non. Même si tout n'est pas à refaire, on ne doit rien lâcher ! L’égalité homme/femme n'est pas encore gagnée ! Et notamment au travers de l'éducation que nous transmettons à nos enfants.

 Je suis une féministe au quotidien, je ne milite pas mais me bats au jour le jour sur de petites choses. 

La dernière actualité (pub sexiste, bad buzz, déclaration de people…) qui sent le roquefort ?

Evidemment, la taxe dite "tampon". Je me pose encore et encore la question du résultat si il y avait eu 50% de femmes et pas 27% de femmes à l'Assemblé Nationale. Mais ça on ne pourra le savoir que le jour où la parité existera dans l'hémicycle.

Comment couper le fromage de façon féministe (et donc égalitaire) ?

On coupe pas !  Deux solutions : 

On fait comme les petits Chavignols du supermarché vendus par 2, chacun le sien, c'est très égalitaire.

Ou bien faisons une fondue (mélange de fromages), on ne se rend pas compte de quelle quantité est mangée par chacun et ne me demande pas pourquoi ça m'a fait penser à l'androgynie, ne pas savoir au premier abord si la personne que tu as en face de toi est homme ou femme, ça évite les stéréotypes au final comme dans la fondue, tu ne sais pas toujours quels fromages ont été mis dans le pot et tu goûtes sans idées pré-conçues.

Ton plateau de fromage idéal ? Avec qui aimerais-tu le partager ?

On commence par mon plateau de fromages idéal, en fait j'adorerais faire un repas de fromages et pas seulement un plateau.

UNE scarmoza fumée, UN chèvre frais, DU brebis des Pyrénées, UNE belle part de gorgonzola, UN camenbert au lait cru, la tupi de Sort, DE l'Appenzeller, UN bleu d'Auvergne, de Bresse ou de Gex, UNE tomme de Savoie, UN roquefort, UNE mimolette vieille, DU parmesan.

Avec qui : Des ami(e)s, beaucoup d'ami(e)s. Chaque personne apporterait son fromage/son pain et sa boisson préférée afin de le faire découvrir aux autres. Tiens c'est une bonne idée pour mon prochain "grand " dîner.

Le one pot pasta a crée la polémique : et toi, c’est quoi ta recette de la honte avec du fromage ?

J'ai pas vraiment de recette de la honte en fait ! Depuis toujours j'adore finir les croûtes dans les assiettes des autres, je ne laisse jamais de croûtes de fromages dans mon assiettes, je mange tout ! 
Petite fille, je mangeais toujours mon camembert avec des quartiers de pomme, j'avais un peu honte de le dire, je me demande encore pourquoi. C'est vraiment bon les deux ensembles.

Comme moi, tu fais partie de la team #vieilletwitta : qu’est ce qui te fait sentir parfois comme une vieille croûte, sur Twitter ou ailleurs ?


Déjà, je ne savais pas qu'il existait un hashtag #vieilletwitta, bon ça commence bien, encore un truc inconnu de moi. L'affaire (si affaire il y a) Enjoy Phoenix, une grande inconnue à mon bataillon ! Du coup je suis allée voir sur ses différents réseaux sociaux si elle avait fait un masque au fromage, apparemment non, certainement à cause de l'odeur.

En fait, il y a plein de truc que je ne connais pas comme la Reine des glaces, heu non Princesse des neiges enfin, je me trompe toujours. Je me rends compte que c'est notamment les personnes/trucs/Jeux dit "de filles" ou "girly" et oui, je suis en minorité à la maison.

Pour toi le féminisme c’est plutôt à -0% de matière grasse comme le Bridelight ou à plus de 35% comme le Brillat Savarin?

Bon ne connaissant pas "Bridelight" j'ai donc googlisé pour savoir la signification de ce mot. C'est donc une marque industrielle de produits laitiers mais on ne peut quand même pas parler de fromages là ! 

Devines quoi, je n'ai jamais mangé de Brillat-Savarin, ceci dit en regardant les photos de ce fromage sur le net, il a l'air d'être une vraie "tuerie" ! Il est déjà noté sur ma prochaine liste de course.

Un juste milieu comme un chèvre frais de mon pays (la Charente-Maritime), goûtu mais pas trop, onctueux avec une légère odeur d'étable et d'herbes. J'ai énormément de difficulté avec les extrêmes même en féminisme.

Es-tu favorable à une AOC pour le féminisme ?

Certainement pas, tu imagines être féministe avec appellation d'origine contrôlée? Mais contrôlée par qui? Une AOC permet à un produit de ne pas disparaître, d'être protégé et défendu. Pour ma part, j'aimerais que le féminisme disparaisse cela voudrait dire que l'égalité homme/femme a été atteinte, on aurait donc plus besoin de féminisme donc d'AOC.

Si on devait remplacer « Belle des champs » par une femme que tu admires, qui serait-elle ?

Au pétard depuis que j'ai lu "Belle des champs" j'ai la chanson de Richard Gotainer dans la tête avec les images de la pub ! 

Je ne suis pas certaine d'admirer une femme plus qu'une autre ou plus qu'un homme mais d'un coup tu penses à: 

- Simone Veil qui a porté le projet de loi sur l'avortement.
- Helen Keller, son histoire et un des premiers livres qui m'a profondément touchée étant jeune fille.