> Elles osent! Entreprendre au féminin : interview d'Ariane Waché-Raugel, fondatrice et directrice de BBbook

lundi 20 juillet 2015

Elles osent! Entreprendre au féminin : interview d'Ariane Waché-Raugel, fondatrice et directrice de BBbook



Trouver une place en crèche s’apparente souvent à un véritable parcours du combattant, j’avais d’ailleurs écrit unarticle à ce sujet pour l’Express Styles.

A cette occasion, j’avais eu l’occasion de découvrir BBbook, une plateforme qui permet aux parents et aux employeurs de trouver une place très rapidement.

Aujourd’hui j’interviewe sur le blog Ariane Waché-Raugel, fondatrice et désormais directrice de BBbook.

Bonjour Ariane, peux-tu nous parler de BBbook, quel est son concept ?
Bonjour Sophie, BBbook fédère sur son site le plus grand nombre de crèches partout en France (privées, publiques, associatives…), pour offrir aux parents et à leurs employeurs des milliers de places en accueil régulier, en urgence et en halte-garderie et permettre de mieux concilier les temps de vie. J’ai créé BBbook il y a 3 ans, en mettant le digital au cœur du concept. Les parents peuvent ainsi trouver une place en temps réel sur la plateforme bbbook.fr, un service simple, rapide, et gratuit ! 

Quel a été ton parcours avant de créer ta société ?
Avant de fonder BBbook, j’ai  travaillé dans des starts-up internet, puis j’ai découvert ce secteur en devenant Directrice du développement et du marketing d’un gestionnaire de 80 crèches.

De quel constat es-tu partie pour développer ce concept ?
Pour moi il était nécessaire de développer un service complet et intuitif, qui permette de faciliter les démarches pour les parents, les crèches et les employeurs.

Les parents ne s’adressaient avant qu’à leur mairie pour obtenir une place en crèche. Grâce aux outils internet de géolocalisation et d’intermédiation, il devenait alors possible de proposer aux parents des places en crèche sur un trajet domicile-travail et de donner la possibilité aux crèches de publier des disponibilités de places en régulier et occasionnel.

Aussi, l’utilisation de la plateforme internet couplée à une plateforme SMS nous a permis d’établir un process très efficace pour trouver une place en urgence (sous 2h ).

Quelle cible vises-tu ?
Je vise les parents, leurs employeurs et les crèches.

Quel est le modèle économique de BBbook?
Les crèches nous reversent une commission sur le montant de la place vendue.

Qu’as-tu pu observer de la conciliation vie perso/vie pro au sein des familles ?
Ce sujet est désormais inscrit dans les politiques RH, et a permis de sensibiliser ces dernières années les entreprises et leurs dirigeants et managers à travers des actions concrètes (des réunions avant 18h, des entretiens avant/après l’accouchement, la réservation de places en crèche, la journée parentalité en entreprise, le télétravail, l’application obligatoire du congé paternité...). Nous constatons donc une avancée sociétale sur ce sujet avec une réelle prise de conscience par tous, ce qui est tant mieux car les femmes travaillent plus (plus de 80% des femmes avec des enfants de 0-3ans travaillent dans les grandes villes), et les pères ont de plus en plus envie de s’impliquer dans leur vie de famille.

44% des femmes considèrent que trouver un mode de garde a été une épreuve : partages-tu ce constat ?
Effectivement, seulement 10% des enfants sont gardés en crèche et 50% sont encore gardés par l’un des deux parents dont ce rôle incombe encore en majorité aux femmes. Pire la moitié des parents qui gardent leur enfant ne l’ont pas choisi ! De ce fait, de nombreuses femmes s’arrêtent de travailler et mettent leur carrière entre parenthèse pour garder leur enfant jusqu’à l’entrée en école maternelle.


En tant que femme, quelles ont été les difficultés rencontrées lors de ta création d’entreprise ? Comment as-tu pu lever ces freins ?
J’ai moi-même 4 enfants et il n’a pas toujours été évident de leur consacrer du temps lors de la création et le développement de BBbook.


Quels conseils donnerais-tu à une femme qui souhaiterait se lancer aujourd’hui ?
Avoir une sacrée organisation, pouvoir compter sur le relai du père, rendre ses enfants autonomes, car lorsqu’on fonde une entreprise, on ne compte plus ses heures.
En revanche, être une femme peut avoir un avantage pour concourir à différents prix qui cherchent à mettre en valeur des parcours de femmes entrepreneurs.

Fais-tu partie d’un réseau féminin ? Si oui lequel ?
Je suis membre de l’association VoxFemina qui a pour but de promouvoir une représentation équilibrée et non stéréotypée des femmes dans les médias.

As-tu un exemple de femme qui a pu t’inspirer ou avoir valeur d’exemple ?
Simone Weil qui avec un très grand courage, huée par la majorité des politiciens, a œuvré pour la loi sur l’avortement.

Quels sont tes projets professionnels pour le futur ?
J’ai cédé depuis ce début d’année 2015 mon entreprise à Crèche Attitude du groupe Sodexo. Je suis maintenant Directrice de BBbook, avec l’ambition que BBbook devienne le portail de référence concernant l’accueil du jeune enfant, en proposant d’autres modes de garde.


Pour en savoir plus : site internet de BBbook